Artistes


"Les élèves de Technique Alexander se débarrassent de mauvaises habitudes posturales et arrivent par des moyens psycho-corporels, à atteindre un degré de liberté d'expression très enviable  ."
Michael Langham, Directeur de la Juilliard School, New York USA


Que vous apporte la Technique Alexander®?

·         Eviter les douleurs quand vous jouez ou chantez ou de vous blesser en dansant
·         Améliorer votre technique instrumentale
·         Transformer la sonorité de votre instrument et étendre votre registre vocal
·         Améliorer votre présence sur scène
·         Obtenir un meilleur contrôle de la respiration
·         Soutenir la voix et la respiration
·         Réduire les tensions dans la mâchoire et la langue
·         Bouger librement, avec fluidité, sans effort inutile
·         Initier les mouvements de l’intérieur
·         Développer la capacité d’improvisation
·         Découvrir un nouveau rapport à l’espace
·         Avoir davantage confiance en vous
·         Eprouver du plaisir plutôt que de la douleur

 

Sans nous en rendre compte nous créons des conditions défavorables à une bonne pratique artistique (tensions musculaires excessives, mauvaises positions...)  .  Lorsque nous sommes sollicités par une activité demandant de mobiliser tout notre potentiel, par exemple de jouer d’un instrument ou de chanter, les défauts existants se renforcent, accentuant ainsi les douleurs, la rigidité, le manque de rapidité ou de puissance, les difficultés respiratoires, la fatigue ... et nous font parfois croire "qu'il faut souffrir pour y arriver." Cela a des conséquences sur la qualité de la musique et la relation à l’instrument.

Ces obstacles à une pratique épanouissante des métiers artistiques viennent donc plus de nous que des conditions extérieures  (position “anti-naturelle”, poids de l’instrument, travail d’orchestre, siège inadapté, déplacements sur scène etc.) 

Le point de départ se situe dans une prise de conscience de notre façon de fonctionner et de répondre aux situations dans lesquelles nous nous trouvons. Elle permet un retour à une meilleure organisation globale et laisse place à une bonne coordination et au dépassement des obstacles qui nous empêchent de progresser ou d'intégrer la notion de plaisir. En arrêtant de faire ce qui bloque notre bon fonctionnement nous pouvons exprimer au mieux notre potentiel ce qu'Alexander illustrait par cette phrase : « Cessez le faux, le juste se fera de lui-même ».

Vos paramètres de cookies actuels empêchent l'affichage de contenu émanant de Youtube. Cliquez sur “Afficher le contenu” pour afficher ce contenu et accepter les paramètres de cookies de Youtube. Consultez la Politique de confidentialité de Youtube pour plus d'informations. Vous pouvez modifier vos paramètres à tout moment ici.

Afficher le contenu

Au cours de leçons individuelles, le professeur, à l’aide d’explications verbales et de ses mains, guide l’élève qui apprendra grâce à des gestes simples comme se lever, s’asseoir, marcher ou se baisser, à repérer et à changer ses habitudes. L’essentiel du travail consiste à retrouver une relation juste, sans tensions musculaires excessives, entre le cou, la tête et le dos qui détermine une utilisation correcte de l’ensemble de la personne. Une fois que les principes de base sont intégrés ils sont appliqués à chaque activité artistique.

Tout au long de ce processus, des améliorations sensibles se produisent à plusieurs niveaux. Le sens kinesthétique permettant de se repérer dans l’espace, de savoir ce que l’on fait avec notre corps et la quantité d’effort nécessaire pour faire un mouvement se développe et permet d’améliorer la coordination, la précision des gestes et le bien-être. Le fait de retrouver une certaine fiabilité des sensations permet aussi d’éviter nombre de douleurs et de blessures. Au niveau mental apparaissent confiance, détente, capacité à choisir et à prendre du recul face à la compétitivité et à la volonté “d’y arriver coûte que coûte”. En ce qui concerne les émotions il devient possible de mieux gérer le stress d’un examen, le trac avant un spectacle ou la peur de la douleur.

             

La Technique Alexander® s’adresse à tous ceux, musiciens, chanteurs, acteurs, circassiens, conteurs etc, amateurs ou professionnels, débutants ou confirmés et aux enseignants, qui désirent améliorer leur pratique artistique et leur bien-être.


Elle est enseignée en France par exemple

  • au CNSM de Paris,
  • au Conservatoire et à l’Orchestre National de Montpellier et d'autres conservatoires et orchestres
  •  à l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra Bastille,
  • à l'ENSATT de Lyon

A l’étranger 

  • à la Royal Academy de Londres
  • à la Juilliard School à New-York.


Les cours sont pris en charge dans le cadre de la formation professionnelle (AFDAS).

De grands musiciens ont étudié la Technique Alexander:
Radu Lupu,
Barbara Hendricks, 
Sir Colin Davis,  
Sting,
Paul Mc Cartney
Sinead O’Connor

ainsi que les acteurs :
Paul Newman,
Juliette Binoche,
Judy Dench,
Keanu Reeves

etc.

                 Pour les chanteurs voir le site de Malcolm King www.soundprinciples.net